Mieux vaut un Président qui a "fauté" mais qui n'est pas franc-maçon

                            et qui a les "capacités" de gouverner le pays

            qu'un homme soi-disant irréprochable qui mènera la France

                                         à sa perte.